L’immigration africaine : entre hospitalité et cohésion nationale juive

Par Maître Bertrand Ramas-Mulhbach

dimanche 11 décembre 2011, par Desinfos

Voir en ligne : http://lessakele.over-blog.fr/artic...

Plus de trois mille personnes immigrées d’origine africaine, en provenance d’Erythrée, du Soudan, du Nigéria ou de Côte d’Ivoire, ont franchi la frontière israélo- égyptienne en 2011. Eilat, première ville israélienne concernée par cette venue massive de personnes africaines a, en novembre 2011, appelé une nouvelle fois le gouvernement à agir pour mettre un terme à ce processus constitutif d’un véritable trouble à l’ordre public. Lors de sa visite dans la ville balnéaire du 29 novembre 2011, le Premier Ministre Benjamin Netanyahou, conscient de la difficulté, a tenté de rassurer en rappelant le rôle de la clôture qui doit : « assurer le caractère juif et démocratique de l’Etat d’Israël ».



Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil