Le nouveau Chef du Fatah Farouk Khaddoumi à la télévision Iranienne Al Alam : le but est d’éliminer Israël dans « une deuxième étape »

mercredi 29 décembre 2004

Le nouveau chef de la direction du mouvement Fatah a précisé que les Palestiniens cherchent à remplacer Israël par leur propre état.


Le chef du Fatah Farouk Khaddoumi a dit que la stratégie palestinienne envers Israël était double. Dans une première étape, les Palestiniens accepteraient un état palestinien à côté d’Israël. Dans une deuxième étape, les Palestiniens chercheraient à éliminer l’état Juif.

« À cette étape, il y aura deux états, » Khaddoumi l’a dit à la télévision Iranienne Al Alam. « Dans beaucoup d’années, il n’y en aura qu’un. »

Khaddoumi, qui se considère comme le ministre des Affaires Etrangères palestinien, a dit qu’il était confiant qu’Israël serait éliminé. Il a dit qu’il s’opposait toujours à l’existence d’Israël et a cité la supériorité numérique arabe par rapport à l’état Juif.

« [Il y a] 300 millions d’Arabes, tandis qu’Israël est seulement dos à la mer, » a dit Khaddoumi.

En novembre, Khaddoumi a remplacé Yasser Arafat comme chef du Fatah, comme chef du mouvement palestinien, Khaddoumi a cherché à augmenter ses liens avec l’Iran et la Syrie.

Khaddoumi a dit que sa plate-forme a été approuvée par l’OLP en 1974. Il a dit que la stratégie a été adoptée comme plan par étape qui établirait l’autorité sur n’importe quel territoire obtenu d’Israël, se terminant avec une guerre arabe pour détruire l’état Juif.

[ Jeudi, l’Autorité Palestinienne a lancé les premières élections municipales dans la Rive occidentale et la Bande de Gaza depuis plus de 25 ans. L’Autorité Palestinienne a promis de telles élections depuis 1996.]

Le chef du Fatah a minimisé les pouvoirs des ministres de l’Autorité Palestinienne. Khaddoumi a dit que le Comité Central du Fatah est fiché comme la source d’autorité pour l’Autorité Palestinienne et le Cabinet.

« L’Autorité Palestinienne est une autorité partielle, » a dit Khaddoumi. « C’est une administration locale, comme n’importe quelle administration locale dans n’importe quel pays. Nous ne devons pas nous tromper, ces »ministres ne sont effectivement que des ministres."

— -
Description de la Source [FBIS Transcribed - Jerusalem Middle East Newsline]


La revue des infos

Mots-clés

Accueil