Barghouti est disqualifié de sa candidature conformément à l’accord intérimaire (de même que le Hamas et le Fatah ?)

IMRA

jeudi 2 décembre 2004

Conformément à l’accord intérimaire, "les candidats, les partis ou coalitions pourront être refusés et une telle nomination ou enregistrement une fois faite sera annulée, si ces partis ou coalitions ... poursuivent la mise en oeuvre de leurs buts par des moyens illégaux ou non démocratiques.


(Cliquer ici pour le texte complet en anglais)

Marwan Barghouti est actuellement en prison à vie en Israël pour avoir ordonné et financé des attentats terroristes. Ses crimes le disqualifient pour être candidat aux élections pour le président de l’Autorité Palestinienne ou même candidat au Conseil Législatif Palestinien (CLP).

Par le même texte, le Hamas, le Jihad Islamique et d’autres groupes qui « poursuivent la mise en oeuvre de leurs buts par des moyens ... illégaux »ne sont pas qualifiés pour poser leur candidature au Conseil Législatif Palestinien.

Et pour le Fatah ? Le mouvement Fatah reconnaît ses milices illégales, incluant les Brigades Al Aqsa.Ainsi il peut être aisément montré que le mouvement Fatah lui-même « poursuit la mise en oeuvre de ses buts par des moyens ... illégaux »et n’est ainsi pas qualifié pour poser sa candidature au Conseil Législatif Palestinien.


Accord Intérimaire sur la Rive occidentale et la Bande de Gaza signé à Washington, D.C., le 28 septembre, 1995 entre le Gouvernement de l’État d’Israël et l’Organisation de Libération de la Palestine (OLP), le représentant des Palestiniens

Annexe II :

Protocole concernant les élections : http://www.knesset.gov.il/process/d...

...

Article III

Qualification et nomination de candidats

...

2. Nominations

On refusera la nomination de tous candidats, partis ou des coalitions et une telle nomination ou l’enregistrement une fois fait sera annulé, si de tels candidats, partis ou des coalitions :

(1) ont commis ou préconisé le racisme ; ou

(2) Poursuivit la mise en oeuvre de leurs buts par des moyens illégaux ou non démocratiques.


La revue des infos

Mots-clés

Accueil