Le Yediot Aharonot publie un sondage effectué cette semaine.

Service de Presse de l’ambassade de France en Israël

lundi 6 décembre 2004


Ce sondage électoral témoigne selon le journal d’une « chute libre du parti Shinouï ».
Une question sur les intentions de vote des personnes interrogées, en cas de tenue des élections législatives aujourd’hui, a donné les résultats suivants :

Liste Intention de vote Sièges à la 16ème Knesset
Likoud 42 40
Parti travailliste 23 22
Shinouï 10 15
Shass 9 11
Union nationale 9 7
Formations arabes 8 8
Yahad 5 6
Judaïsme unifié de la Torah 5 5
PNR 4 6

Il s’avère que 65 % des personnes interrogées préfèrent la formation d’un nouveau gouvernement, contre 27 % seulement qui réclament des élections immédiates. 33 % voudraient une coalition Likoud-Shinouï-Travaillistes (« laïque »), 17 % un cabinet minoritaire soutenu par les Travaillistes, et 15 % une alliance Likoud-Travaillistes-ultra-orthodoxes.
En ce qui concerne la popularité des chefs politiques des grands partis, 60 % des électeurs du Likoud continuent de préférer Ariel Sharon comme chef de ce parti ; 20 % veulent de B. Netanyahou, et 10 % de Shaoul Mofaz. Chez les électeurs travaillistes, la cote de Shimon Pérès est à 40 points, celle de Matan Vilnaï à 35 points, et celle d’E. Barak à 19 points


Articles des brèves

Mots-clés

Accueil