Hassan Youssef, le chef du Hamas dans la Rive Occidentale, à peine libéré appelle à la lutte armée contre Israël

jeudi 18 novembre 2004


Hassan Youssef, chef du Hamas dans la Rive Occidentale, a été libéré jeudi par Israël après avoir achevé de purger une peine d’un peu plus de deux ans de détention, et il a immédiatement appelé à poursuivre la lutte armée contre Israël.

Considéré comme un relatif modéré au sein du mouvement terroriste, Youssef a déclaré à son arrivée à Ramallah, où il a déposé une gerbe de fleurs sur la tombe de Yasser Arafat, qu’il ne saurait y avoir de trêve ni de calme tant qu’Israël n’aurait pas libéré tous les prisonniers palestiniens.

Youssef était incarcéré dans une prison militaire israélienne dans la Rive Occidentale en raison de ses liens avec des ONG caritatives islamiques affiliées au Hamas, qui a été le fer de lance d’une série d’attentats anti-israéliens. Il a déclaré à sa sortie qu’il continuerait à militer au Hamas.

Agé de 49 ans, Youssef a contribué à établir des relations étroites entre le Hamas et l’Autorité palestinienne dirigée par Arafat et l’ancien chef du Fatah dans la Rive Occidentale, Marouane Barghouti, qui purge une peine de prison à perpétuité en Israël même.

Youssef avait été arrêté par des soldats israéliens en août 2002 et condamné à une peine de 28 mois de réclusion pour avoir aider à canaliser des dons faits au Hamas.

Les services de sécurité israéliens, le Shin Bet, n’avaient toutefois pas été en mesure de prouver qu’il était lié à des attentats commis par le Hamas.


Articles des brèves

Mots-clés

Accueil