Des néonazis privés du culte de Rudolf Hess près de sa tombe en Bavière

7 sur 7

jeudi 21 juillet 2011, par Desinfos

Les juges de Leipzig ont invoqué mercredi la « dignité » des victimes du nazisme, dans un jugement qui devrait faire jurisprudence à l’avenir. Selon eux, les risques d’incitation à la haine et de glorification de Rudolf Hess justifiaient d’interdire la réunion de 2005. Rudolf Hess, numéro 2 du parti nazi au début du règne d’Hitler, s’est suicidé au bout de 41 ans d’emprisonnement, le 17 août 1987 à l’âge de 93 ans, à la prison berlinoise de Spandau (Berlin-ouest) dont il était le seul occupant depuis 1966.Chaque mois d’août depuis vingt ans, la bourgade de Wunsiedel en Bavière vivait dans la hantise de voir défiler des hordes de néonazis vers la tombe de Rudolf Hess, ancien bras droit de Hitler, à l’anniversaire de sa mort. Mais la justice fédérale a finalement dit « stop ».


Voir en ligne : http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Mon...


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil