Des municipalités françaises envisagent de donner le nom d’Arafat, à des rues

Par Michel Zlotowski © Jerusalem Post

lundi 15 novembre 2004


Plusieurs municipalités françaises dirigées par des majorités communistes et de gauche envisagent de donner le nom d’Arafat à une rue ou une place.

Le service secret français de la police, les Renseignements Généraux, auraient averti le Ministère de l’Intérieur que de telles initiatives pourraient déclencher une chaude polémique et des rapports tendus entre les Juifs et les Musulmans, particulièrement dans les quartiers où règne la violence ethnique.

Dans plusieurs villes de banlieue près de Paris et de Lyon dirigées par des maires communistes, de grandes populations Musulmanes et Juives vivent côte à côte.


Articles des brèves

Mots-clés

Accueil