Israël autorise les forces de sécurités palestiniennes à porter des armes

dimanche 14 novembre 2004


En signe de bonne volonté envers les nouveaux dirigeants palestiniens, Israël a autorisé les forces de sécurité à porter des armes en public, ce qui leur était interdit depuis 2002, a-t-on appris samedi de sources militaires israéliennes.

Israël avait exceptionnellement autorisé les agents palestiniens à utiliser leurs armes à l’occasion de l’enterrement de Yasser Arafat vendredi.

Même si les forces de sécurité ont été largement débordées par la foule, Israël a décidé de les laisser conserver leurs armes, ont affirmé plusieurs sources militaires sous couvert d’anonymat. Le Premier ministre Ariel Sharon et son ministre de la Défense Shaul Mofaz ont soutenu cette décision, a-t-on précisé.

Les Israéliens expliquent qu’ils ont été encouragés par l’attitude des Palestiniens lors des funérailles de l’ancien président palestinien.

Depuis une offensive de l’armée israélienne dans les territoires palestiniens en 2002, les agents de l’autorité palestinienne, y compris les policiers, ne pouvaient plus porter d’armes. Tout Palestinien surpris armé risquait alors d’être abattu par les soldats israéliens.


Articles des brèves

Mots-clés

Accueil