Ismaïl Haniyeh : « Un acte terroriste américain » / Amit Cohen – Maariv

Revue de la presse israélienne du service de Presse de l’ambassade de France en Israël

mardi 3 mai 2011, par Desinfos

Le chef du gouvernement du Hamas, Ismaïl Haniyeh, qui doit signer demain au Caire l’accord de réconciliation avec le Fatah, a vivement condamné hier la mort du chef d’al-Qaïda, Oussama Ben Laden. « C’est un acte terroriste américain qui, s’il est avéré, prouve que les Etats-Unis poursuivent leur politique qui consiste à réprimer et à verser le sang des Arabes et des Musulmans », a déclaré Haniyeh.


Ismaïl Haniyeh a rejeté les affirmations d’Israël selon lesquelles le Hamas et al-Qaïda partageraient une même idéologie et a souligné qu’entre les deux organisations existent des différences substantielles. « Toutefois, malgré les divergences, nous condamnons le meurtre d’un combattant du Jihad arabe », a-t-il ajouté.

Suite à ces propos, l’ambassadeur d’Israël aux Nations-Unies, Meron Reuben, a publié une déclaration dans laquelle il affirme : « Les déclarations d’Ismaïl Haniyeh témoignent des positions problématiques de son organisation et confirment le fait que le Hamas est une organisation terroriste qui soutient et encourage des attaques contre des civils innocents. C’est une organisation avec laquelle Israël n’est pas prêt à dialoguer, à moins qu’elle ne subisse un changement substantiel et profond en reconnaissant Israël, en supprimant l’article de la charte du Hamas qui appelle à la destruction d’Israël, en mettant fin aux violences contre Israël et en respectant les accords signés entre Israël et les Palestiniens. Ces déclarations prouvent une nouvelle fois que la réconciliation entre le Hamas et le Fatah doit inquiéter la communauté internationale. Israël félicite les Etats-Unis pour l’élimination du terroriste Oussama Ben Laden et soutient pleinement la lutte sans compromis de la communauté internationale contre le terrorisme ».

Du côté de l’Autorité palestinienne, en revanche, on félicitait hier les Etats-Unis pour l’élimination. « C’est la fin d’un homme qui était impliqué dans des actes de terrorisme et de destruction », a déclaré le Premier ministre palestinien, Salam Fayyad. Le porte-parole du gouvernement, Rassan Hatib, a quant à lui déclaré que l’élimination d’Oussama Ben Laden contribuera à la paix dans le monde.


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil