Deux des barbares palestiniens qui ont assassiné 5 membres de la famille Fogel dont deux enfants et un bébé arrêtés dans le village palestinien d’Awarta

Hélène Keller-Lind

dimanche 17 avril 2011, par Desinfos

Abbas avait tenté de faire porter le chapeau à des travailleurs étrangers, avait nié toute incitation palestinienne officielle à la haine anti-juive, des groupes palestiniens avaient protesté contre les interpellations dans le village d’Awarta où deux des assassins viennent d’être arrêtés...


Deux assassins palestiniens des Fogel arrêtés dans un village palestinien

C’est par un communiqué que le Colonel Nimrod Aloni, qui commande les forces israéliennes de la région du Shomron a annoncé l’arrestation de deux des assassins de la famille Fogel dans un village palestinien.

« Un mois après que les membres de la famille Fogel ( les parents Udi, 36 et Ruth, 35 ans, et leurs enfants Yoav, 11, Elad, 4 et Hadas, 3 mois) ont été sauvagement assassinés à leur domicile à Itamar pendant qu’ils dormaient, le commandant des forces de Tsahal en charge de la Brigade régionale de Shomron dont dépend Itamar, annonce que l’armée israélienne a capturé deux des tueurs dans le village palestinien voisin de Awarta.

Le colonel Nimrod Aloni indique également des groupes terroristes en Cisjordanie restent très motivés pour commettre des attaques contre des civils israéliens.

Le porte-parole de Tshal, le lieutenant-colonel Avital Leibovich a déclaré : « les meurtres de cinq membres de la famille dont un bébé de 3 mois constituent un crime de guerre et toutes les lignes rouges ont été franchies. L’armée israélienne s’est beaucoup investie en matière opérationnelle et de renseignement, et a travaillé en étroite collaboration avec d’autres forces de sécurité afin de trouver les responsables de ces assassinats si brutaux. »

L’armée israélienne va poursuivre ses efforts pour assurer la sécurité des civils israéliens et traduire les auteurs d’attentats terroristes devant la justice. »->http://idfspokesperson.com/2011/04/...]

Les Palestiniens, Abbas en tête, avaient tenté d’accuser un Thaïlandais ou le gouvernement israélien et protesté contre l’enquête israélienne menée dans le village des assassins...

Ces premières arrestations interviennent après que les Palestiniens, Abbas en tête, aient mené une campagne vigoureuse pour tenter d’accuser des « travailleurs étrangers » d’Itamar de ces meurtres. Ainsi, le Jerusalem Post, révélait que des sites palestiniens accusaient un Thaïlandais qui se serait vengé car Udi Fogel aurait refusé de lui payer son dû. – on voit l’accusation antisémite derrière cette affirmation – La source était....’une famille palestinienne habitant dans le village palestinien voisin d’Awarta...

Abbas et ses proches étaient même allés jusqu’à accuser le gouvernement israélien et des « colons » de ces meurtres pour entraver toute reprise des négociations...->http://www.jpost.com/MiddleEast/Art...] auxquelles ils se refusent pourtant !

Maan News, l’agence de presse palestinienne, a publié depuis maint article dénonçant les interpellations menées par des forces israéliennes dans ce village où viennent d’être arrêtés deux des assassins...

Dans l’un de ces articles Maan News accuse  : « des vieillards, des vielles femmes, des femmes enceintes et des enfants sont parmi les centaines qui ont été détenus et retenus sans être accusés. La Maire d’Awarta, Qais Awwad, a dit que « l’armée a lancé un siège sécuritaire, économique et politique du village, ils y ont détruit la vie. »

Et cette même agence proteste contre l’interdiction faite à Salam Fayyad de se rendre dans ce village présenté comme victime innocente...

Dans un autre article on trouve la photo de ce qui semble être un Israélien en train de pousser un enfant dans une voiture de police, sans que l’on connaisse les conditions de l’interpellation->http://www.maannews.net/eng/ViewDet...]

Une coupable incitation palestinienne à la haine et la violence contre les Juifs

Évidemment Mahmoud Abbas, avant cette arrestation, niait toute incitation à la haine et la violence anti-israéliennes , en dépit de l’évidence...ce dont Palestinian Media Watch, observatoire des médias palestiniens donne d’ailleurs des preuves quasi quotidiennes... Un contexte néfaste et déplorable qui a des résultats terribles puisqu’un récent sondage mené par un Institut israélo-palestinien montrait qu’un Palestinien sur trois approuvait ces assassinats barbares.

Ce sont donc deux de ces Palestiniens endoctrinés par leur Autorité qui sont passés à l’acte, faisant preuve d’une barbarie sans limite...

Quant à l’incitation dans la Bande de Gaza, on sait que ce sont dans des conditions terribles qu’un militant anti-israélien vient d’être enlevé et assassiné par des Palestiniens et que Guilad Shalit y est gardé otage, au secret depuis plus de 5 ans...

titre documents joints


Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil