Copie du mail envoyé à Arte

LA G

vendredi 15 octobre 2004


Monsieur,

J’ai regardé les portes du soleil et je tiens à vous faire part de mon profond ressentiment à l’égard de ce qu’il est peu de qualifier comme étant de la propagande antisémite.

Dans un climat de forte tension communautaire, il aurait été opportun de reporter le diffusion de ce pamphlet qui ne saurait qu’attiser la haine séculaire envers le peuple juif.

Je dis bien reporter et non point annuler car c’est aux gens de se faire une opinion sur ce nos médias diffusent.

Je ne puis qu’une fois de plus constaté que la représentation du conflit israelo-palinestien est manicheenne.

D’un coté les méchants (les israeliens bien sur) de l’autre les gentils (les palestiniens !).

Tout n’est pas si simple. Il existe des milliers de nuances de gris !

Mon père a eu l’honneur de participer à la guerre d’indépendance en 1948 au moment ou la la fameuse légion arabe (entrainée par les Britanniques) se lancaient à l’assaut des communautés juives dans le but affirmer de les refouler à la mer (entendre les exterminer dans la phrasologie arabe). Les choses ne se sont passées comme décrites dans le film.

Il n’y a pas eu de « chasse aux palestiniens ». Il faut savoir que ce sont les jordaniens et les syriens eux mêmes qui avaient incité la population bédouine à quitter la terre d’Israël car on leur promettait que les Juifs allaient les anéantir !

Il n’existe aucun passage de l’histoire du peuple juif où les combats qu’ila été amené à faire n’étaient dictés par la seule volonté de survivre.

Le peuple juif n’est pas une nation conquérante et hegemoniste.

L’ensemble des Israeliens ne demande qu’à vivre en paix avec ses voisins arabes. Encore faut-il que cette volonté de paix soit partagée par l’ensemble des parties ce qui est loin d’être le cas.

Une nouvelle fois la désinformation tient lieu d’information.

Qui prendra la peine de vérifier que le contenu de ce « film » n’est qu’un tissu de mensonges ehontés dans cette vieille Europe une nouvelle saisie d’un reflexe antisémite.

Et puis, il est un facile de se donner bonne conscience en gommant la Shoah au profit d’une pseudo vérité historique qui présentent les véritables victimes de la barbarie humaine comme des « nazis ».

Vous avez dit negationnisme ?

Recevez mon cordial Shalom


Le courrier des lecteurs

Mots-clés

Accueil