Vittorio Arrigoni, membre du mouvent anti-israélien enlevé et menacé de mort à Gaza

Hélène Keller-Lind

jeudi 14 avril 2011, par Desinfos

Les membres de l’International Solidarity Movement haïssent Israël mais adorent les Flottilles et Vittorio Arrigoni n’y va pas avec des pincettes quand il attaque les Israéliens...Pourtant des Salafistes viennent de l’enlever à Gaza, l’ont brutalisé et menacent de le tuer si le Hamas ne relâche pas des prisonniers salafistes...Ils ont mis en ligne une vidéo édifiante. Et il faudrait qu’Israël ouvre tout grand les portes de Gaza ?


La vidéo, qui a été authentifiée, est terrible

.

On souhaite à cet Italien sans doute au grand cœur de ne pas pourrir dans les geôles de ses amis gazouis aussi longtemps que cet autre otage, Guilad Shalit, ni même une fraction des années que ce jeune homme y a passé et y passe encore, plus de 5 ans après son enlèvement.

Ce sont des Salafistes gazaouis qui l’ont enlevé pour obtenir la libération de Salafistes arrêtés et emprisonnés par le Hamas. Ils donnent 30 heures au gouvernement « de facto » local pour ce faire sinon ils exécuteront leur otage.

C’est ce même Vittorio Arrigoni qui écrivait ceci le 22 novembre 2008 un communiqué de presse relayé par ISM-FRANCE, pour ne prendre qu’un exemple de son activisme anti-israélien :

Communiqué de presse de Vittorio Arrigoni

Par Vittorio Arrigoni

Manifestement en violation de tous les droits de l’homme et civique et du droit international, j’ai passé les six dernières heures avec Andrew enfermés dans des toilettes dégoutantes remplies de puces et de parasites et sans eau potable.

C’est le traitement que nous avons reçu parce que nous avons annoncé une grève de la faim afin de demander la restitution des bateaux de pêche volés aux pêcheurs palestiniens au large des côtes de Gaza lorsque nous avons été enlevés par des soldats israéliens. »

De toute évidence il a été libéré par Israël depuis sans trop de dommages et, désormais, il pourra comparer les soi-disant violations de tous les droits de l’homme qu’il imputait aux Israéliens et les violations bien réelles de ses kidnappeurs palestiniens...

Mais qui, parmi les bonnes âmes qui réclament la « levée du blocus » israélien, comprendra que la Bande de Gaza n’est pas peuplée de saints et qu’en ouvrir grand les portes équivaudrait pour Israël à se suicider ? Qui voudra admettre qu’il est significatif que des Gazaouis traient ainsi un homme qui leur est tout acquis....Ces Salafistes ne sont pas pires que le Hamas lorsqu’il tue des membres du Fatah – qui ne prend pas de gants non plus avec les membres du Hamas en Judée Samarie... - Pas pire que le Hamas qui tire ou laisse tirer des roquettes anti-chars sur un bus scolaire israélien...

C’est cela la réalité palestinienne quand elle est sans fard...


Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil