Franz Goldstone au pays de Richard Kafka, là où le mensonge prend force de loi internationale

par Marc Brzustowski pour © 2011 lessakele et © 2011 aschkel.info

mercredi 6 avril 2011, par Desinfos

Le simple bon sens, qu’on appellera éthique de probité, se perdrait, dans les méandres du refus obstiné de changer la moindre virgule aux conclusions du Rapport Goldstone, que l’intéressé lui-même reconnaît erronées. N’importe qui, doté d’un minimum de conscience, a fortiori s’il s’agit de présumée « Justice internationale », se dirait là que, dans la mesure où l’auteur lui-même admet des « erreurs », la révision, par principe, du document s’impose d’elle-même.


Voir en ligne : http://www.aschkel.info/article-fra...


Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil