L’Europe sera Islamique d’ici la fin du siècle

Par Robert Spencer - Traduction française de Simon Pilczer, volontaire de l’IHC.

lundi 20 septembre 2004

M. Spencer est le Directeur de « Jihad Watch », et l’auteur de « Vers des Soldats islamiques : comment le jihad menace encore l’Amérique et l’Occident » (Regnery Publishing - compagnie associée à HUMAN EVENTS) et « Islam dévoilé : questions troublantes au sujet de la foi croissant le plus vite au monde » (Livres Encounter).


A quelle vitesse l’Europe sera-t-elle islamisée ? Si rapidement que même l’historien Bernard Lewis, qui a poursuivi à travers sa carrière semée d’honneurs à être étrangement peu sincère quant à certaines réalités du terrorisme et du radicalisme islamistes, a déclaré au journal bimensuel allemand « Die Welt » que « l’Europe serait islamique d’ici la fin de ce siècle ».

Ou peut-être avant. Considérez quelques indicateurs de Scandinavie au cours de la semaine écoulée :

Ailleurs en Europe, le jihad prend une forme plus violente. Les officiels hollandais ont découvert au moins quinze complots terroristes différents, ayant tous pour but de punir les Hollandais pour leurs 1.300 hommes de troupes, gardiens de la paix en Irak. Et en Espagne, des Musulmans marocains, y compris plusieurs suspects d’avoir participé aux attentats à la bombe de Madrid du 11 Mars à Madrid, ont pris le contrôle d’une aile d’une prison espagnole. De là, ils ont diffusé des prières musulmanes à un niveau sonore élevé, intimidé physiquement des prisonniers non musulmans, accroché des portraits d’Oussama Ben Laden, et se sont vanté : « Nous allons gagner la guerre sainte » .
La réponse des gardiens ? ils ont demandé aux chefs du cercle de bien vouloir baisser le son pour les prières.

Que font les gouvernements européens au sujet de tout cela ? La France pousse en avant une campagne d’apaisement pour libérer deux journalistes français retenus en otages par des jihadistes en Irak. L’agence suédoise gouvernementale pour l’aide étrangère parraine une « conférence de solidarité palestinienne », qui a pour objectif, entre autres choses, de presser l’Union Européenne de retirer le groupe terroriste Hamas de la liste de l’UE des groupes terroristes - malgré la longue histoire du Hamas à encourager et à glorifier le meurtre de civils par des islamikazes.

Ce que l’Europe a semé est aujourd’hui moissonné. Bat Ye’or, l’historienne pionnière de la dhimmitude, oppression institutionnalisée des non musulmans dans les sociétés musulmanes, décrit dans son prochain livre « Eurabia », la chronique des évènements qui ont conduit à cela. L’Europe, explique-t-elle, a commencé depuis trente ans à s’abaisser dans un chemin de compromission, d’accommodement, et d’abdication culturelle en face de l’Islam, dans la recherche de bénéfices économiques et politiques à courte vue.
Elle observe qu’aujourd’hui, « l’Europe a évolué d’une civilisation judéo-chrétienne, avec d’importants éléments liés aux Lumières et à la sécularité, vers une civilisation de dhimmitude, c.a.d. « Eurabia » : société transitionnelle laïque - musulmane avec ses mœurs traditionnelles judéo-chrétiennes disparaissant rapidement ».

Après les massacres d’enfants à Beslan, cependant, il y a des signes provenant d’Europe orientale indiquant que cela pourrait changer. Dimanche dernier, la Pologne a refoulé cent Tchétchènes musulmans qui tentaient d’entrer dans le pays depuis la Biélorussie.
C’est le type de mesure que les pays à l’ouest de la Pologne n’ont pas voulu prendre jusqu’à présent. Mais puisque personne ne peut par aucun moyen séparer les jihadistes des Musulmans modérés, et que les modérés n’aident pas à identifier les jihadistes non plus, quel choix reste-t-il aux Polonais ?

Il se peut qu’il ne se passe pas très longtemps avant qu’ils ne doivent refouler des entrants en provenance de Scandinavie ou de France aussi.


Europe Will Be Islamic by the End of the Century
by Robert Spencer Posted Sep 16, 2004
How quickly is Europe being Islamized ? So quickly that even historian Bernard Lewis, who has continued throughout his honor-laden career to be strangely disingenuous about certain realities of Islamic radicalism and terrorism, told the German newspaper Die Welt forthrightly that « Europe will be Islamic by the end of the century. »

Or maybe sooner. Consider some indicators from Scandinavia this past week :

Elsewhere in Europe the jihad is taking a more violent form. Dutch officials have uncovered at least fifteen separate terrorist plots, all aimed at punishing the Netherlands for its 1,300 peacekeeping troops in Iraq. And in Spain, Moroccan Muslims, including several suspected participants in the March 11 bombings in Madrid, have taken control of a wing of a Spanish prison. From there they broadcast Muslim prayers at high volume, physically intimidated non-Muslim prisoners, hung portraits of Osama bin Laden, and boasted, « We are going to win the holy war. » The guards’ response ? They asked the ringleaders please to lower the volume on the prayers.

What are European governments doing about all this ? France is pressing forward with an appeasement campaign to free two French journalists held hostage by jihadists in Iraq. The Swedish state agency for foreign aid is sponsoring a « Palestinian Solidarity Conference, » which aims, among other things, to pressure the European Union to remove the terrorist group Hamas from the EU’s list of terrorist groups — despite Hamas’s long history of encouraging and glorifying the murder of civilians by suicide bombers.

What Europe has long sown it is now reaping. Bat Ye’or, the pioneering historian of dhimmitude, the institutionalized oppression of non-Muslims in Muslim societies, chronicles in her forthcoming book Eurabia how it has come to this. Europe, she explains, began thirty years ago to travel down a path of appeasement, accommodation, and cultural abdication before Islam in pursuit of short-sighted political and economic benefits. She observes that today « Europe has evolved from a Judeo-Christian civilization, with important post-Enlightenment/secular elements, to a ’civilization of dhimmitude,’ i.e., Eurabia : a secular-Muslim transitional society with its traditional Judeo-Christian mores rapidly disappearing. »

After the Beslan child massacres, however, there are signs from Eastern Europe that this may be changing. Last Sunday Poland turned away one hundred Chechen Muslims who were trying to enter the country from Belarus. This is the sort of measure that the countries west of Poland have been so far unwilling to take. But since one cannot by any means screen out the jihadists from the moderate Muslims, and the moderates are not helping identify the jihadists either, what choice did the Poles have ?

It might not be too long before they will have to turn away entrants from Scandinavia and France as well.
Mr. Spencer is the director of Jihad Watch and the author of Onward Muslim Soldiers : How Jihad Still Threatens America and the West (Regnery Publishing — a HUMAN EVENTS sister company) and Islam Unveiled : Disturbing Questions About the World’s Fastest Growing Faith (Encounter Books)


La revue des infos

Mots-clés

Accueil