Stuxnet : Israël pousse la guerre de l’information jusqu’à l’extrême limite

Dominique Bourra, CEO of NanoJV

jeudi 17 février 2011, par Desinfos

Simple exemple parmi d’autres, le Monde.fr titre mercredi : « Un général israélien revendique la création du virus Stuxnet contre l’Iran ». Intéressant. L’information, ou plutôt l’affirmation circule en effet depuis deux jours sur le net. Sur quoi se base-t-on ? Sur un article du journal Haaretz en hébreu à propos d’un clip mettant en scène une rétrospective d’événements, diffusé lors de la cérémonie d’adieux du chef d’Etat Major israélien Gabi Ashkenazi.


Est ce que l’article affirme qu’Ashkenazi a supervisé la création du virus ? Non. Ashkenazi a-t-il dit quelquechose à ce sujet ? Encore moins. Alors de quoi s’agit il ?

Si Haaretz révèle qu’il est bien fait mention du virus dans le clip, c’est pour préciser qu’ il s’agit d’un banal extrait du journal de la deuxième chaîne israélienne lançant la sempiternelle question : s’agit-il d’une opération israélienne ?

Anshel Pfeffer auteur de l’article prend d’ailleurs la précaution de préciser qu’aucun responsable israélien n’a fait le moindre commentaire sur le virus. Pas de revendication donc. Juste une question, reprise à l’envi. Car avant d’être une cyber arme aux effets discutés, Stuxnet manifeste avant tout son efficacité sur le front de la guerre de l’information. Ou de la désinformation, question de point de vue.


Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil