Scandale Stuxnet. L’expert Americain Jeffrey Carr et plusieurs confrères israéliens dénoncent l’imposture.

Dominique Bourra, CEO of NanoJV.

dimanche 23 janvier 2011, par Desinfos

Le 15 janvier 2011 le New-York Times annonce que le ver Stuxnet a été testé sur le site nucléaire de Dimona , dans le désert du Néguev. Une accusation sans fondement lancée en ballon d’essai par un opposant au nucléaire israélien et reprise par l’ensemble de la presse mondiale. Le 16 janvier , NanoJV, signe un article intitulé : « Stuxnet : nouvelle mystification du New York Times. A qui profite l’intox ? » Le lendemain, Jeffrey Carr, l’un des meilleurs experts américains (*), enfonce le clou dans Forbes : « The New York Times Fails To Deliver Stuxnet’s Creators ». En substance l’article du NY Times est une imposture.


Voir en ligne : http://nanojv.wordpress.com/2011/01...


Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil