L’Iran pris en étau

Andrés Allemand, La Tribune de Genève

mercredi 8 décembre 2010, par Desinfos

Voir en ligne : http://archives.tdg.ch/TG/TG/-/arti...

Coupez la tête du serpent » C’est ce qu’aurait lancé le roi Abdallah d’Arabie saoudite, exhortant les Etats-Unis à attaquer l’Iran et « mettre un terme à son programme d’arme nucléaire ». Révélés par WikiLeaks, ces propos auront surpris le grand public, mais pas les diplomates. Et encore moins Téhéran, qui se voit encerclé, lentement mais sûrement, par de plus en plus de bases militaires américaines, des pays arabes prêts à tout pour éviter l’émergence de la puissance iranienne et un Conseil de sécurité de l’ONU à nouveau uni pour barrer la route atomique au trublion du Moyen-Orient. Une guerre froide s’installe dans le golfe Persique, par où transite 40% de la production mondiale de pétrole.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil