Assassinat raté du gouverneur de Naplouse. Le Hamas voulait l’exécuter...comment envisager la paix alors que les Palestiniens sont prêts à s’entretuer...

Hélène Keller-Lind

mardi 23 novembre 2010, par Desinfos

On oublie souvent à quel point les factions palestiniennes se haïssent entre elles et il est difficile pour un occidental de saisir que cette haine peut aisément se traduire par des assassinats. C’est pourtant une réalité palestinienne et une donnée à prendre en compte lorsque l’on parle de paix entre Palestiniens et Israéliens, des Israéliens juifs que la plupart des Palestiniens méprisent et haïssent, Autorité palestinienne et Hamas ou autres factions, s’accordant parfaitement sur ce point...


Tentative d’assassinat du général Jibrin Al-Bakri déjouée

C’est le gouverneur de Naplouse, le général Jibrin Al-Bakri lui-même qui le confirme. Les forces de sécurité de l’Autorité palestinienne ont déjoué une conspiration dont le but était de l’assassiner. Il l’a déclaré publiquement en recevant « une délégation d’activistes pour la paix. Il était accompagné de dirigeants et de personnalités religieuses locales. Le but, dit-il, était de créer le chaos. » D’autant plus que ce groupe « projetait de commettre des attentats à la bombe dans toute la région. Il avait assez de ressources financières et d’armes pour mettre leurs projets à exécution. »

L’existence de ce groupe et de leurs projets avait été dévoilé « après que les forces de l’Autorité palestinienne aient fait une descente dans le quartier général du groupe et y aient saisi des armes et de l’argent. »

L’agence de presse Maan News indique également que ce groupe serait composé de « membres de la branche armée du Hamas, les Brigades Al-Qassam, en contact direct avec le gouvernement du Hamas à Gaza. » Et elle confirme que « selon des responsables, en plus de ce projet d’assassinat, le groupe projetait aussi le kidnapping de colons israéliens et des attentats suicide qui devaient être commis contre des cibles israéliennes à Jérusalem pour déstabiliser la Cisjordanie. »

Jibrin Al-Bakri a remercié les forces palestiniennes et les résidents de Naplouse pour leur soutien. Les responsables du Hamas n’ont pas fait de commentaires. »

Pourtant commentaires il y a bel et bien, d’une certaine manière car, depuis Damas, le Hamas – qui y est hébergé en toute liberté par le dictateur syrien – a fait savoir que « les arrestations de symboles de l’action nationale et de représentants du peuple palestinien empoisonnent l’atmosphère. »

Des négociations Autorité Palestinienne Hamas qui n’aboutissent pas et pour cause

Pendant ce temps-là les rencontres entre frères ennemis se multiplient à Damas ou au Caire. En pure perte. Il reste des pierres d’achoppement : la sécurité interne et la mise ne place d’une force de sécurité commune. Ce sont du moins les prétextes donnés...

En effet, « la direction politique en exil du Hamas »installée à Damas, condamne toute arrestation de ses membres en Cisjordanie et déclare « qu’elles mettent de nouveaux obstacles à la réconciliation nationale palestinienne. » Et de préciser que « plus de 50 hommes armés appartenant aux services de sécurité de l’Autorité palestinienne ont fait une descente chez le député Fathi al-Qarawi, arrêté l’un de ses fils et confisqué des ordinateurs. Et le prédicateur Tamam Abu Saud a été « ’kidnappé’ à son domicile dans la ville de Naplouse. »

Le Hamas déclare que de tels « actes prouvent que Mahmoud Abbas ne veut pas sérieusement se réconcilier..que lui, le Hamas, proteste contre cette provocation destinée à saboter tout accord entre le Fatah et les Islamistes qui gouvernent la Bande de Gaza. » Ce qui ne fait que confirmer que le président palestinien peut faire semblant de vouloir négocier sans en avoir l’intention et de tout faire pour saboter les négociations...comme on vient de le voir avec la comédie jouée pour le compte de Barack Obama à Washington et ses suites.

Et le Hamas « accuse les services de sécurité d’Abbas de travailler de concert avec l’occupation israélienne en Cisjordanie placée sous le contrôle du Fatah... ».Collaborer avec l’ennemi commun, voilà l’accusation suprême...

Petit rappel historique de l’agence de presse Maan : « ils sont férocement divisés depuis que le Hamas a pris le pouvoir grâce à la débâcle sanglante subie par les forces de Abbas en 2007. »

Hamas, Autorité Palestinienne : une même haine d’Israël

La légende voulant que Mahmoud Abbas & Co. seraient des modérés, ce que croient nombre de dirigeants et « responsables » occidentaux mal informés ou aveugles, est mise à mal dès lors que l’on compare la détestation qu’ont le Hamas et l’Autorité palestinienne d’Israël et des Juifs. Elle est exactement la même, si ce n’est que Mahmoud Abbas & Co. sont hypocrites et jouent double jeu, comptant même des « amis » parmi des Juifs agissant au sein des instances « dirigeantes » occidentales....Un reproche qu’on ne peut faire au Hamas....

Cette même haine prêchée en arabe par Hamas ou Autorité palestinienne, Palestinian Media Watch la répertorie en détail Il suffit de lire les textes...

Dès lors qu’attendre de bon de personnages prêts à s’entretuer allégrement entre «  frères... »


Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil