L’Iran et l’effet Hecker sur la Corée du Nord

DEBKAfile Exclusive Analysis | Adaptation : Marc Brzustowski. Pour © 2010 lessakele et © 2010 aschkel.info

mardi 23 novembre 2010, par Desinfos

Voir en ligne : Lire la suite de l’article directement sur http://www.parolevolee.com

Les 2000 centrifugeuses en activité visant à produire de l’uranium utilisable comme carburant pour les bombes nucléaires, dont la Corée du Nord s’est vanté durant la visite, le 12 novembre, du Professeur Siegried Hecker de l’Université de Stanford, ont démontré aux services de renseignements américains et occidentaux que Pyongyang avait orienté son programme d’armement vers la fabrication d’uranium enricihi. Le scientifique américain en visite a jugé que les installations de plutonium qui ont produit un arsenal nord-coréen estimé entre 8 et 12 bombes nucléaires avait été mises en sommeil.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil