Mohammed Dahlan, ancien responsable palestinien de la sécurité pour la Bande de Gaza, critique Yasser Arafat et exige des réformes sous dix jours, en brandissant la menace d’importantes manifestations

lundi 2 août 2004


« Arafat est actuellement assis sur les corps et les ruines des Palestiniens au moment où ils ont le plus besoin de soutien », a-t-il déclaré, selon un journal dominical koweïtien. Interrogé par la télévision arabophone al-Arabiya, Mohammed Dahlan assure qu’il ne veut pas détruire l’image du président de l’Autorité palestinienne mais « la corriger pour qu’elle reste magnifique ».

Toutefois, poursuit-il, si rien ne devait être fait dans le sens d’une réforme d’ici au 10 août, « un mouvement de protestation de 30.000 personnes manifesterait dans la Bande de Gaza pour exiger la mise en oeuvre » des réformes.

Pour ce qui est de la crise actuelle, « l’échec de l’organisation a conduit à ce chaos. Il est temps qu’ils demandent des comptes aux corrompus (...) d’une façon différente », a jugé Mohammed Dahlan, qui se défend de vouloir remplacer Yasser Arafat. AP


Articles des brèves

Mots-clés

Accueil