ARCHIVES : Une victoire : Desinfos.com a été relaxé en grande partie dans la plainte en diffamation, intentée en 2002 par France 2 et Charles Enderlin dans l’affaire Al-Dura. - dimanche 4 février 2007

vendredi 8 octobre 2010, par Desinfos

Chers amis.
Le site « Desinfos.com » est depuis sa création, un site - modeste, mais exigeant - de décryptage de la presse au sujet de la montée de la nouvelle judéophobie et de l’évolution de la situation géopolitique d’Israël. Il est présent sur Internet depuis Septembre 2000, début de la 2e Intifada.


Sa lecture sur Internet est libre d’accès et gratuite.
Son nombre de lecteurs journaliers varie entre 1.000 et 3.000, en fonction de l’actualité. Environ 6.000 pages du site sont ouvertes chaque jour. Une lettre d’information par email est envoyée régulièrement à près de 2000 destinataires qui se sont inscrits personnellement.
La ligne du site - qui a toujours été scrupuleusement respectée - est celle de ne rentrer dans aucune polémique partisane, tout en cherchant un éclairage plus juste des faits. Le contenu du site est donc constitué de points de vue, d’informations et d’une revue de la presse dont le choix tranche avec une pensée unique.
De nombreux liens, textes et informations en provenance d’Israël, une grande variété d’opinions sur Israël, le Judaïsme et le Moyen-Orient contribuent à la lutte contre la désinformation anti-israélienne présente dans les médias notamment en France.
En Octobre 2002 « Desinfos.com » a été poursuivi par France 2 et Charles Enderlin pour diffamation publique envers un particulier pour avoir reproduit une dépêche de presse de la Metula News Agency, une agence de presse Israélienne, concernant l’affaire du petit Mohamed Al-Dura mort en octobre 2000 au carrefour de Netzarim. Il faisait suite à l’appel à une manifestation par de nombreuses organisations, entendant protester devant l’immeuble de France 2, le 2 Octobre 2002.
Le communiqué rédigé par la Ména (qui n’a pas été inquiétée jusqu’à ce jour) et publié sur « Desinfos.com » avait un ton mesuré notamment au sujet des doutes qui subsistaient quant aux origines des tirs ayant atteints le père et son enfant, y compris face aux conclusions hâtives du reportage de FR 2.
Dans son commentaire de la séquence télévisée et diffusée sur FR2 puis gratuitement dans le monde entier avec toutes les conséquences que l’on connaît, Charles Enderlin n’exprimait aucun doute en affirmant comme israélienne l’origine des tirs. La question n’était pas de trancher sur ce point, mais de reconnaître l’existence d’un doute réel sur l’origine des tirs à l’heure de la diffusion d’un reportage accablant pour Israël.
S’il y avait un doute sur l’origine des tirs, la prudence professionnelle obligeait à vérifier l’information ou tout au moins à la rectifier dans les jours, les mois ou les six années qui ont suivi. La seule réponse fut la mise en examen de « Desinfos.com » pour diffamation.
Le jeudi 18 Janvier 2006, la 17e Chambre du Tribunal de Paris a rendu son jugement dans cette plainte en diffamation de Charles Enderlin et France 2, envers le site « Desinfos.com » .

Lire la suite ...


Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil