Ariel Sharon « a été mal compris », selon Avi Pazner, porte-parole du gouvernement israélien

mardi 20 juillet 2004

Le porte-parole du gouvernement israélien Avi Pazner a estimé lundi que le Premier ministre de l’État hébreu Ariel Sharon « a été mal compris » lorsqu’il a évoqué l’antisémitisme en France et a simplement invité les juifs de France, comme du monde entier, à rejoindre Israël.


« Sharon a répondu à une question, a dit qu’il avait beaucoup d’admiration pour les actions du gouvernement français face à l’antisémitisme, mais qu’il considérait que la place des juifs de France, comme de tous les juifs du monde d’ailleurs, était en Israël et il a invité les juifs français à venir », a-t-il déclaré sur Europe-1. « C’est tout ce qu’il a dit ».

« Ce n’est pas la première fois qu’il tient ces propos », a ajouté Avi Pazner. « Je ne sais pas si cela a été présenté dans le contexte » dans lequel il s’est exprimé, a-t-il ajouté, se demandant « si en France on a rapporté qu’il a eu des paroles chaleureuses pour l’action du gouvernement français ».

Selon le porte-parole du gouvernement israélien, les propos d’Ariel Sharon n’étaient pas « préparés ». « Je ne crois pas qu’il y a lieu de mal interpréter ce qu’il voulait dire », a-t-il assuré.


La revue des infos

Mots-clés

Accueil