Un voyeur provoque une émeute entre musulmans et chrétiens près de Bethléem

L’Orient Le Jour

jeudi 15 juillet 2004


Un voyeur qui a photographié une femme dans une cabine d’essayage d’une boutique de vêtements de Bethléem a provoqué une nuit d’émeute entre Palestiniens musulmans et chrétiens.
Au plus fort des heurts, qui ont duré huit heures, des centaines de musulmans se sont affrontés à coup de barre de métal et de pierres dans les rues de Beit Sahour, une ville de Cisjordanie à majorité chrétienne, voisine de Bethléem.

Deux personnes souffrant de blessures sans gravité ont été hospitalisées, et des dizaines d’autres souffrent de coupures et de contusions. « C’était comme une guerre », a raconté Nahle, un habitant.
Mercredi matin, les rues de la ville étaient jonchées de pierres et les boutiques rouvraient petit à petit alors que les habitants sortaient prudemment de chez eux.

Selon des habitants, ces émeutes, les premières depuis des années entre musulmans et chrétiens, ont éclaté parce qu’un musulman est parvenu à prendre plusieurs clichés d’une femme en train de se déshabiller dans une cabine d’essayage. Originaire d’une ville musulmane voisine, l’homme est parvenu à s’enfuir dans un taxi alors que le propriétaire du magasin le poursuivait. Puis il a été forcé de se réfugier dans une mosquée quand des dizaines d’habitants de Beit Sahour sont arrivés et ont commencé à frapper le taxi, auquel ils ont plus tard mis le feu.

Les musulmans ont demandé à ce que l’homme, qui avait été sérieusement blessé dans la mêlée, soit libéré, mais le suspect a été arrêté et emmené dans une prison locale. « Alors, les affrontements ont réellement commencé », raconte Nahle. La police a tenté de disperser les émeutiers par des tirs de sommation, mais les violences n’ont réellement pris fin que quand le gouverneur de la région de Bethléem a imposé un couvre-feu à la ville.

Depuis quelque temps, les tensions religieuses sont palpables dans la région de Bethléem, où les chrétiens ne représentent plus que 20 % de la population, alors qu’ils étaient majoritaires il y a moins d’un siècle.

Beaucoup de chrétiens se disent inquiets de la montée d’un islamisme radical au cours des quatre dernières années, marquées par une augmentation du nombre de musulmans à Bethléem et des raids de l’armée israélienne dans la région.


Articles des brèves

Mots-clés

Accueil