Dans la course aux technologies militaires, le Goliath iranien s’essouffle. Avec ses faux airs de V-1, le premier drone de combat de Téhéran fait un flop et ne convainc pas les experts.

Nanojv

mardi 24 août 2010

Samedi 22 août à l’université de technologies duales Malek Ashtar, l’Iran a officiellement dévoilé le prototype de son dernier drone de combat en présence d’une assistance médusée et conquise. Moins que les expert internationaux, assez perplexes face à cet aéronef de 4 mètres de long aux faux airs de V-1 (Les sinistres Vergeltungswaffe lancés par milliers à partir de juin 44, en représailles sur la Grande Bretagne et sa périphérie). Un missile de croisière avec une caméra, rien de plus, résument certains de manière abrupte.

Voir en ligne : Lire la suite de l’article directement sur www.opex360.com


Accueil du site
Lire sur le site Desinfos classique