Autoriser la libre circulation des Gazaouis ?

Hélène Keller-Lind

lundi 19 juillet 2010, par Desinfos

Droit à la liberté de mouvement, dit Catherine Ashton, haute représentante de l’Union européenne, libre circulation des personnes, dit Amnesty International . En parlant de la Bande de Gaza et en imputant la situation déplorable qui y prévaut aux restrictions israéliennes. Or, il ne s’agit pas là d’un quartier pauvre de France ou de Navarre, mais du Hamasland. Et y faire un tour s’impose pour savoir de quoi l’on parle.


État d’insécurité et usage abusif des armes

« Huit hommes armés et masqués auraient attaqué un mariage dans un village à l’est de Khan Yunis, selon le Centre Palestinien pour les Droits de l’Homme. Ils auraient jeté deux bombes assourdissantes, tiré en l’air pour disperser les participants et attaqué les participants qui étaient restés à coup de matraques et ont mis le feu à la scène.
La police est intervenue mais a finalement arrêté les membres de la famille qui avait organisé la fête...Seize personnes ont été arrêtées et parmi elles le père du marié et deux de ses frères. Quatre jeunes qui « adhèrent à des idées radicales, » ont été arrêtés pour avoir attaqué la fête. »

C’est ce que rapporte le 19 juillet Maan News, une agence de presse palestinienne qui cite ce Centre pour les Droits de l’Homme. Celui-ci s’est adressé au Procureur gazaoui, lui demandant d’ouvrir une enquête pour ce qui, à ses yeux « participe de l’état d’insécurité et de l’usage abusif des armes actuellement en vigueur. » Maan News précise dans un automatisme aussi faux qu’éculé : « dans les territoires occupés. » Oubliant qu’Israël s’est retiré de la Bande de Gaza il y a des lustres.

Cette Bande a d’ailleurs des allures de Far West et les retraits bancaires se font assez souvent l’arme au poing...

Les femmes gazaouies en butte à de plus en plus d’interdits et de violences

Ce même jour on apprend, toujours par cette agence de presse palestinienne que désormais dans la Bande de Gaza il sera interdit aux femmes de fumer le narguilé en public. Le porte-parole de la police gazaouie, Ayman Batneiji, ayant déclaré que cet interdit serait appliqué et que cette pratique est « contraire aux traditions et aux valeurs palestiniennes. »

On lit dans les commentaires : « ces gens constituent une menace plus grande pour notre société qu’Israël » ou encore : « le premier pas a été d’interdire aux femmes de se faire coiffer par des coiffeurs hommes...à quand la bourqua ? » Et les femmes ne peuvent se déplacer à moto...même en tant que passagères

A Gaza, « la violence contre les femmes est généralisée, » comme le constate, entre autres, le Centre de recherches pour le développement international Des femmes sont emprisonnées dans la Bande de Gaza pour « crimes éthiques, » comme le révélait un récent reportage. Le « crime éthique » relevant de la vie privée des femmes de la Bande de Gaza...

Un groupe « l’épée de l’Islam » se vantait il y a peu de jeter de l’acide au visage des femmes habillées « de manière indécente »...

Quant aux attaques contre des colonies de vacances de l’UNWRA qui, selon les attaquants palestiniens, propagerait l’immoralité en faisant danser ou chanter les petites filles, même le Quai d’Orsay condamne...

Tout cela s’inscrit dans un contexte épouvantable car ce sont 77 % des femmes de la Bande de Gaza qui subissent des violences...

Une violence terroriste continue made in Gaza

Un million quatre cent mille habitants et parmi eux des terroristes qui agissent à leur guise. Toujours le 19 juillet Maan News rapporte que le Jihad Islamique, Brigades Al-Quods, revendique une attaque à l’obus de mortier contre Israël accusé « d’agression contre le peuple palestinien. » Le seul fait qu’Israël existe serait donc considéré comme une agression justifiant des tirs de mortiers ou autres roquettes....

D’ailleurs, la liste des attaques à la roquette venues de la Bande de Gaza est impressionnante ...

Et au chapitre du terrorisme gazaoui il y a bien entendu la détention abominable de l’otage franco-israélien Gilad Shalit enfermé arbitrairement et sans visite aucune depuis plus de quatre ans...

Inconscience

Le 18 juillet Maan News rapporte que [la défense civile à Gaza a dû intervenir en une seule semaine pour éteindre 23 incendies et sauver 285 personnes de la noyade.... dans les commentaires des internautes s’interrogent : des incendies provoqués par des cigarettes allumées au lit ?

Et des fonctionnaires détruisent les motos qui ne sont pas déclarées. Pour tenter d’enrayer les dégâts causés dans les innombrables accidents : 200 blessés et 14 morts depuis le début 2010...

Le prix de luttes inter-palestiniennes

Yaser Wadieyah, homme politique palestinien déclarait le 16 juillet au Caire que « l’économie palestinienne, notamment à Gaza va s’effondrer à cause de cette division » entre factions palestiniennes. Division que condamne aussi Amr Moussa, Secrétaire général de la Ligue arabe qui ne parvient pas à rétablir une quelconque unité...

Ces factions arrêtent et relâchent leurs opposants respectifs que ce soit dans la Bande de Gaza ou en Judée Samarie....
mais des membres du Fatah sont parfois tués ou torturés, surtout dans la Bande de Gaza...

Alors, ouvrir grand vers Israël les portes de la Bande de Gaza ? Pas sérieux tout ça...Et, en effet, le plan Lieberman n’est pas si bête...


Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil