Liberman présente : Le deuxième désengagement / Shimon Shiffer – Yediot Aharonot

Revue de la presse israélienne du service de Presse de l’ambassade de France en Israël

vendredi 16 juillet 2010, par Desinfos

Cinq ans après le désengagement effectué par Ariel Sharon, Avigdor Liberman présente un nouveau plan de désengagement de Gaza ou, comme il l’appelle, une « session de rattrapage ». L’objectif : résoudre une fois pour toute l’imbroglio dans lequel se trouve Israël et de ne plus être responsable de ce qui ce fait dans la bande de Gaza.


Liberman s’inquiète du fait que, malgré l’évacuation des colonies, le désengagement de la bande Gaza n’ait pas été reconnu par la communauté internationale qui réclame toujours d’Israël de subvenir aux besoins des Palestiniens. Sa solution : la transformation, avec l’aide des Européens, de la bande de Gaza en entité complètement indépendante.

La semaine prochaine, quand viendront Catherine Ashton et six ministres des Affaires étrangères de l’UE, Liberman leur présentera son plan et tentera de les convaincre de transférer la responsabilité de ce qui ce passe dans la bande de Gaza à l’organisation qui la contrôle dans les faits : le Hamas.

Avigdor Liberman demandera à ses homologues européens de proposer au Hamas trois grands projets : une centrale électrique, une usine de dessalement et une station d’épuration. Il proposera aussi l’envoi d’une force internationale aux postes-frontières pour appliquer les nouveaux arrangements.

Enfin, il suggère que l’inspection des cargaisons à destination de Gaza ne se fasse plus en Israël mais à Limassol ou en Grèce, après quoi les navires pourront continuer à faire route vers la bande de Gaza.


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil