commentaire sur le courrier:Réaction des responsables communautaires aux initiatives de l’AJ

Judith Braunstein

lundi 21 juin 2004

Ce courrier nous dit que l’initiative de l’AJ diminuerait la qualité de l’alya au profit du’une alya de masse...que le porte à porte est inutile ...


Je pense le contraire..Dans la cohue des salons, destinées à l’information des Juifs sur la Alya, il y a peu de place pour poser des questions, calmement réfléchies,obtenir les réponses que l’on souhaiterait...
Lors d’un entretien avec un chaliar, dans les bureaux de l’AJ...
les appels téléphoniques, les entrées et sorties intempestives ont vite fait de casser l’ambiance ! Je ne parle pas des rendez-vous reportés.Tous ceux qui sont passés dans ces bureaux le savent...

Comment l’AJ pourrait-elle duper un Juif qui veut partir ? Personne ne s’attend à devenir millionnaire après son alya Les Juifs de France n’ont pas besoin « qu’on vienne leur prendre la température » et leur dire qu’il est l’heure ou pas de partir...mais l’inverse également. Pour le moment nous ne fuyons pas, mais préférons partir dans les moins mauvaises conditions. Un nombre non négligeable de ceux qui en ont les moyens ont déjà acheté (ou vont le faire) des résidences en Israël, aux U.SA, au Canada.. Le gouvernement qui a attendu deux ans pour se réveiller ne peut nous manipuler et continuer à vouloir nous bercer de paroles lénifiantes. Certains pensent que la vie en France, en Europe redeviendra paisible pour les Juifs ? qu’ils restent, D’autres que cela va continuer à empirer. Ceux-là pensent au départ. Qui peut le leur reprocher ! Ceux-ci peuvent-ils affirmer à ceux-là qu’il n’y a aucun risque à rester ? Cela serait prendre une grande responsabilité, et s’ils ne peuvent l’affirmer ils ne peuvent s’ériger en censeurs envers l’AJ et les 6% qui pensent à partir (ce n’est quand même pas ce qu’on appelle une alya de masse, il en restera quand même 94% !), alors que de plus en plus la situation a un sale goût de déjà vu.

Israël a besoin des Juifs de diaspora, et alors ! Nous aussi on a besoin d’Israël...On ne peut oublier que si certains, à une certaine époque, étaient partis à temps, et/ou si les Juifs avaient eu un pays d’accueil,juif de surcroit...croyez-vous qu’ils auraient chipoté sur le confort de la vie qu’ils y auraient trouvé ! Les premiers immigrants vers la Palestine puis vers Israël, ont retroussé leurs manches. N’en sommes-nous pas capables alors que les conditions de vie qui attendent ceux qui partiront ne peuvent être pires que celles qu’ils ont dû affronter ? Il n’y a pas que l’AJ pour s’en inquiéter...mais aussi certains survivants de renom qu’on ne peut accuser d’allégeance à l’AJ. Une alya de qualité...commence par le droit à l’information, et au libre arbitre, dans une démocratie, y compris celui de choisir Israël comme destination !

Les responsables communautaires devraient se souvenir que leur mission à eux est de protéger la communauté. Exiger (et obtenir) des résultats plus probants contre l’antisémitisme... serait la meilleure façon de retenir les Juifs en terre de « douce France ».


Le courrier des lecteurs

Mots-clés

Accueil