Israël et la Chine ont « beaucoup de points communs » et les relations bilatérales sont bonnes, a déclaré lundi à Beijing Yoav Biran, directeur général du ministère israélien des Affaires étrangères

mardi 22 juin 2004


Yoav Biran, directeur général du ministère israélien des Affaires étrangères, a fait cette remarque lors d’un séminaire avec des chercheurs et médias chinois. Reconnaissant les différences entre les deux pays en ce qui concerne la superficie et la population, Biran a indiqué que les deux peuples avaient une riche culture et une histoire très ancienne et que les deux pays avaient eu de vastes échanges dans la culture, la science, l’agriculture et l’académie.

Un millier de Chinois font leurs études actuellement en Israël et bon nombre d’experts chinois visitent régulièrement Israël pour se perfectionner, a dit Biran, ajoutant que des écoles israéliennes avaient également établi des facultés de chinois.

Certains centres de démonstration ont été mis sur place dans l’agriculture dans plusieurs régions chinoises, a affirmé Biran.

S’agissant des relations économiques étroites entre les deux pays, Biran a fait remarquer que le volume des échanges commerciaux bilatéraux avait augmenté de 40% l’année dernière par rapport à l’année précédente.

La visite en Chine du Président israélien en décembre dernier a contribué à intensifier les relations entre les deux pays, a-t-il dit. Fin
 


Articles des brèves

Mots-clés

Accueil