Le vice-Premier ministre israélien Ehoud Olmert entame aujourd’hui une visite officielle en Chine mais ceux sont des drapeaux syriens qui ornent les rues de Beijing ...

mardi 22 juin 2004


En effet, le hasard du calendrier a voulu que le président syrien Bashar Assad effectue au même moment une visite officielle dans la capitale chinoise.

Olmert n’a pas écarté la possibilité d’une rencontre fortuite avec le dirigeant syrien, en déclarant aux médias « qui sait ? peut-être nous croiserons-nous dans les couloirs d’un hôtel ».

La délégation israélienne, composée de dizaines d’hommes d’affaires, doit participer aux préparations des Jeux Olympiques de 2008 qui se dérouleront en Chine.

Radio Damas, radio officielle syrienne, a loué hautement lundi le rôle de la Chine dans la résolution des questions internationales à la veille de la visite du président syrien Bachar al-Assad en Chine.

Radio Damas a salué dans un commentaire politique le rôle positif joué par la Chine dans la recherche de solutions aux questions majeures au Moyen-Orient, notant que la Chine partage les mêmes objectifs et intérêts que la Syrie sur plusieurs questions internationales.

La Chine insiste sur l’établissement d’une paix globale et juste au Moyen-Orient basée sur les résolutions de l’Onu et le principe de « la terre contre la paix », et appelle à la restitution à la Syrie du plateau du Golan occupé par Israël, rappelle le commentaire.

Le président al-Assad est arrivé lundi à Beijing pour une visite officielle de cinq jour en Chine. Il est le premier président syrien à se rendre en Chine depuis l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays en 1956


Articles des brèves

Mots-clés

Accueil