Les Etats-Unis diffèrent le transfert de leur ambassade à Jerusalem

mercredi 16 juin 2004


George W. Bush a annoncé qu’il différait de six mois le déménagement prévu de l’ambassade américaine en Israël de Tel Aviv à Jerusalem. Il a invoqué la protection des « intérêts de sécurité nationale des Etats-Unis ».

« Mon administration demeure engagée à commencer le processus de déménagement de notre ambassade à Jerusalem », a ajouté M. Bush dans un mémorandum adressé au secrétaire d’Etat Colin Powell. Le chef de la Maison blanche avait pris l’engagement de déménager l’ambassade lors de la campagne présidentielle de 2000.

Le Congrès américain a adopté en 1995 un projet de loi portant sur le transfert de l’ambassade à Jérusalem. Une telle mesure ne manquerait pas d’irriter les Palestiniens, qui y verraient une reconnaissance de l’annexion par Israël du secteur arabe de Jérusalem.

Mais la loi permet au président de reporter le déménagement pour des raisons de sécurité nationale, ce qu’ont fait l’ex-président Bill Clinton et M. Bush, conscients des risques de saper les efforts de paix. La plupart des pays ne reconnaissent pas l’annexion par Israël de Jérusalem-Est, conquise lors de la Guerre des Six jours, en 1967.


Articles des brèves

Mots-clés

Accueil