Une mission du Parlement européen anti-israélienne

Hélène Keller-Lind

jeudi 20 mai 2010, par Desinfos

Le député européen , Gabriele Albertini, accuse une mission du Parlement européen se rendant au Proche-Orient d’être anti-israélienne et la quitte.
Une délégation du Parlement européen doit se rendre au Proche-Orient du 24 au 27 mai pour s’enquérir de la situation humanitaire, du processus de paix et de l’utilisation des fonds européens dans les Territoires palestiniens. Cela aurait été assez banal si ce n’est que le Président de la Commission des Affaires étrangères du Parlement européen, Gabriele Albertini, qui devait participer a cette mission vient de claquer la porte.


Il estime, en effet, que « l’on ne pourrait même pas compter sur les doigts d’une main sur les 25 membres de la délégation les députés qui sont pro-israéliens ou même neutres. Plutôt qu’une mission de paix cela ressemblera plutôt a une mission de propagande anti-israélienne... » C’est ce que rapporte un observatoire de l’Union européenne.

La nature véritable de la mission est devenue évidente quand Israël a averti que l’entrée de la délégation a Gaza serait refusée pour ne pas donner de crédibilité au Hamas. Décision israélienne habituelle lors de visites d’officiels dans la région sauf de rares exceptions. Il y eut donc une « réunion orageuse » a ce propos le 12 mai dernier et, outré de voir que les députés présents applaudissaient un députe allemand qui voulait convoquer une conférence de presse pour condamner Israël et que les membres de la mission entendent entrer dans la Bande de Gaza par l’Égypte, Gabriele Albertini a décidé de claquer la porte et de ne pas participer au voyage.

Parmi les députés européens membres de cette mission on trouve côté français Marielle de Sarnez et Eva Joly.


Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil