L’Autorité palestinienne enseigne aux « Poussins » palestiniens que la Palestine recouvre Israël

Hélène Keller-Lind

mercredi 19 mai 2010, par Desinfos

En dépit des avertissements de l’Administration Obama, l’Autorité palestinienne continue à donner des terroristes pour modèleet à apprendre aux Palestiniens, enfants y compris, qu’Israël n’existe pas ....
A quoi jouent donc Mahmoud Abbas et Salam Fayyad ? En dépit des mises en garde américaines contre l’incitation à la haine et à la violence, ils persistent et signent, en effet, enseignant amour du terrorisme, en glorifiant Abou Jihad, entre autres terroristes, et négation de l’existence d’Israël.


De mille et une manières, notamment par le biais de leur télévision officielle. L’une de leurs cibles préférées sont les enfants palestiniens, invités à découvrir en cette mi-mai 2010 dans un programme intitulé « Poussins » la beauté de la Palestine dans des villes comme.... Haïfa ou Jaffa, villes israéliennes, situées à l’intérieur de la Ligne Verte, on le sait.

Palestinian Media Watch révèle les deux derniers épisodes cette campagne systématique mise en place alors que des négociations dites de proximité commencent. Son fondateur et directeur a d’ailleurs récemment fait l’objet d’une attaque virulente de l’un des membres purs et durs de l’OLP, Hanan Ashrawi qui, ne pouvant nier l’évidence ou l’exactitude des révélations de PMW, choisissait ironie et attaques infondées

Le 12 mai un programme de cette même télévision officielle palestinienne proclamait qu’Israël se situe sur des terres volées et enjoignait les Juifs de regagner leurs pénates en Europe ou en Éthiopie...Ce programme diffusé le 18 mai, conçu pour les « Poussins, » s’inscrit donc dans la suite logique de la pensée officielle palestinienne.

Un enseignement à la haine, un déni de l’existence d’Israël ou de sa légitimité ne peuvent conduire à la paix. Ce qu’Itamar Marcus déplorait récemment, reprenant d’ailleurs les déclarations faites à ce propos par Hillary Clinton lorsqu’elle était Sénatrice


Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil