Il ne suffit pas de faire de l’esprit pour gagner la paix.

Écrit par SABINE ATTIAS, rédactrice, Jérusalem.

vendredi 7 mai 2010, par Desinfos

A Monsieur BHL et a tous les signataires de JCall, ISRAËL est une réalité et non pas une philosophie. Elle est votre foyer depuis toujours et sera peut être un jour votre seul refuge. Nous vivons en ISRAËL dans la sécurité et nous sommes en paix avec nos voisins, les Quassams ont cessé de tomber et des dizaines de milliers de Palestiniens travaillent tous les jours sur notre sol avec des permis de travail et des conditions bien plus décentes que celles « offertes » par le gouvernement de Mahmoud Abbas .


Juifs de France vous qui avez choisi de rester dans un pays qui ne vous aime pas, c’est votre choix, et je le respecte, mais ayez au moins la finesse de garder le silence sur ce qui se passe ici.

La paix personne ne la désire plus que nous, qui risquons nos vies et celles de nos enfants chaque jour.
Merci de vous manifester, nous n’avions pas assez a faire avec nos détracteurs habituels.

Ce texte est une honte, vos signatures indescentes.

J’espère que des gens bien inspirés vont immédiatement réagir mais je pensais, naïve que je suis, que les Juifs (j’ai du mal a y mettre une majuscule) , avaient cette délicatesse de ne jamais s’offrir en pâture aux loups qui en sont eux même étonnés et qui n’en demandaient pas autant...

J’ai découvert avec stupeur que non seulement de grands intellectuels juifs qui véhiculent un savoir certains et une crédibilité manifeste se sont laisses bernes par cette ignoble appel. Que pensaient ils exactement ?
Qu’en exprimant un pseudo rejet de la politique israélienne ils seraient enfin complètement sauvés de l’amalgame" dont ils sont les victimes malgré eux ?

Mais j’ai découvert avec encore plus d’effroi que des amis, des gens que je cottoie, qui ont fréquenté les mêmes écoles, qui ont participe aux mêmes manifestations pro israéliennes que moi, qui ont été berces par les mêmes idéaux se sont ralliés a ce pacte.

Ce retournement de situation me fait froid dans le dos et me renvoie inlassablement a des faits historiques trop récents...
Alors bien heureusement, un mouvement de désapprobation s’organise et je lis ca et la, qu’il est dangereux de signer cette pétition.
Cependant le malaise est bien présent, au sein de notre propre communauté. Il va falloir a mon avis se pencher sérieusement sur cette nouvelle tendance qu’ont les juifs de France a dénigrer publiquement leur propre appartenance car, qu’ils le veulent ou non, Israël est le gage de leur propre « liberté ».

Quel jugement attendre d’un pays qui a non seulement encouragé, permis et, avec le zèle le plus abjecte, participé a la Shoah ?

Je n’aimerai pas être a la place de chacun de ces signataires le jour ou ils se rendront compte de leur pitoyable erreur... A l’instar de ces « vendus », Israël sera toujours la, dans sa grande miséricorde pour les héberger...même si il s’agit d’un hébergement de 3 semaines au mois d’Aout, en bord de mer, dans des hôtels de luxe.

Est ce le moment de contredire Camus qui, en 1947 écrivait ceci :

« On est toujours sûr de tomber, au hasard des journées, sur un Français, souvent intelligent par ailleurs, et qui vous dit que les Juifs exagèrent vraiment. Naturellement, ce Français a un ami juif qui, lui, du moins… Quant aux millions de Juifs qui ont été torturés et brûlés, l’interlocuteur n’approuve pas ces façons, loin de là. Simplement, il trouve que les Juifs exagèrent et qu’ils ont tort de se soutenir les uns les autres, même si cette solidarité leur a été enseignée par le camp de concentration. »

SABINE ATTIAS
Israélienne depuis le 18 Octobre 1998
Française depuis le 23 Aout 1974, c’est a dire, pour moi, depuis toujours


Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil