Washington : rencontre très positive entre le Secrétaire américain à la Défense et son homologue israélien

Hélène Keller-Lind

mercredi 28 avril 2010, par Desinfos

Les États-Unis sont prêts à confronter des menaces iraniennes et fustigent Iran et Syrie pour leur réarmement du Hezbollah. L’organisation terroriste disposant aujourd’hui d’un arsenal de missiles et de roquettes plus important que celui de la plupart des pays déclare Robert Gates.


Ehoud Barak s’est montré très satisfait de ses conversations avec son homologue américain à Washington selon le service de presse de l’armée américaine
a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse commune donnée le le 27 avril 2010 à l’issue de leur rencontre. Ce qui a été l’occasion pour Robert M.Gates de redire que les États-Unis sont prêts à faire face aux menaces iraniennes. L’Iran est au cœur des préoccupations américaines notait-il. Pour l’heure il faut utiliser sanctions économiques et diplomatie pour dissuader l’Iran de se doter d’armes nucléaires estiment les deux ministres de la Défense. Une approche qui doit être limitée dans le temps, précisait Ehoud Barak.

Le Hezbollah a plus de missiles que la plupart des pays

Le ministre de la Défense israélien soulignait également que « ces menaces ont de vastes répercussions, pas uniquement sur la sécurité d’Israël mais aussi sur la sécurité de la région toute entière et sur l’ordre mondial. »
La semaine précédente le Conseiller pour la Sécurité Nationale, Jim Jones s’était exprimé dans des termes similaires. Évoquant le défi nucléaire de l’Iran et son soutien au terrorisme il avait parlé « d’une menace significative sur le plan régional et le plan global. »

Lors de cette conférence de presse le Secrétaire à la Défense américain a fustigé la Syrie et l’Iran qui fournissent au Hezbollah – considéré par les États-Unis, Israël et l’Europe comme une organisation terroriste – des roquettes et missiles « d’une capacité grandissante. » Il ajoutait : « nous avons atteint un point où le Hezbollah a bien plus de roquettes et de missiles que la plupart des gouvernements du monde. Ce qui, de toute évidence, déstabilise la région toute entière et nous surveillons la situation très attentivement. »


Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil