Les cent cons de Provence

L. Messika & P. Lefebvre © Primo

mardi 9 mars 2010, par Desinfos

Voir en ligne : Lire la suite de l’article directement sur www.primo-info.eu/

Les syndicats d’enseignants ne désarment pas. Et ils appliquent à la lettre la règle selon laquelle « moins on est nombreux, plus il faut faire de bruit ». Ces groupuscules sont d’autant plus libres d’agir qu’ils ne s’embarrassent pas des règles démocratiques : les décisions sont prises à l’unanimité des deux pelés présents et s’il y a un tondu, il a intérêt à être d’accord ou à se taire.
Syndicats d’enseignants (sections locales) comme associations (UJFP) sont entre les mains de quelques activistes pathologiquement haineux qui en assurent la présidence, le secrétariat et la trésorerie.



Desinfos

Les textes

Mots-clés

Accueil