Ariel Sharon pourrait présenter dès dimanche un nouveau plan de retrait de Gaza

Jerusalem Post en français

mercredi 19 mai 2004


Le Premier ministre Ariel Sharon envisage de présenter dimanche prochain en réunion de cabinet une version légèrement révisée de son plan de désengagement de Gaza, incluant un retrait par étapes et une possible force frontalière internationale, a indiqué mercredi un responsable gouvernemental.

Sharon tente de relancer cette initiative unilatérale après le rejet de son plan sur Gaza par son parti, le Likoud, lors d’un référendum début mai. Le Premier ministre reste en effet attaché à ce retrait que soutiendraient une majorité de ses concitoyens, selon les sondages.

Il souhaite pour l’heure obtenir une majorité sur ce plan au sein de son gouvernement. S’il n’obtient pas le feu vert de ses ministres dimanche, il représentera son projet de désengagement de Gaza le dimanche suivant, a ajouté le responsable ayant requis l’anonymat.

L’un des changements apportés par Sharon consiste à prévoir un retrait par phases, qui permettrait au gouvernement de donner son accord à chaque étape. Le plan original prévoyait une évacuation complète et en une seule phase de l’ensemble des localités de la bande de Gaza et de quatre enclaves de Judée-Samarie.

Une force internationale - qui serait placée sous commandement égyptien - pourrait être mise en place pour sécuriser la frontière entre Gaza et l’Egypte, où des armes transitent via des tunnels creusés par des Palestiniens.


Articles des brèves

Mots-clés

Accueil