La valeur morale de l’opération « Plomb durci »

Asa Kasher | CAPE

vendredi 19 février 2010, par Desinfos

En Israël, un combattant est un citoyen en uniforme, il est toujours sur le qui-vive et souvent appelé à servir dans les rangs des réservistes. L’Etat devrait avoir une raison impérieuse pour mettre sa vie en péril. Le fait que des personnes impliquées dans le terrorisme sont dépeintes comme des non combattants ; des résidents agissants dans un voisinage civil n’est pas une raison pour mettre en péril la vie d’un combattant plus qu’il n’est requis sur le champ de bataille.


Voir en ligne : Lire la suite de l’article directement sur www.jcpa-lecape.org/


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil