Un réseau d’espions recrutés par Israël démantelé

mercredi 19 mai 2004

Selon le quotidien libanais As-Safir, les autorités du pays auraient démantelé un réseau d’espions recrutés par Israël pour aider à un projet d’assassinat du chef du Hezbollah.


Selon As-Safir, les forces de sécurité libanaises ont arrêté une Palestinienne d’une quarantaine d’années recrutée en Tunisie par des agents israéliens et chargée de créer au Liban un réseau d’espions formé de travailleurs arabes.

Le quotidien croit savoir que cette femme, qui vit dans un camp de réfugiés du nord du Liban, a recruté un Egyptien vivant à Beyrouth, qui a également été arrêté.
Un amant de cette femme, qu’elle avait vainement tenté de convaincre de participer au réseau, a lui aussi été arrêté.

Une source au sein des services de sécurité libanais a confirmé qu’un complot de ce genre avait été découvert mais n’a pas donné plus de détails, précisant que les enquêtes étaient toujours en cours.

Le procureur général Adnan Addoum a en revanche déclaré à Reuters qu’aucune affaire de ce type n’avait été transmise à la justice et qu’il s’agissait de « bavardages médiatiques ».

Selon As-Safir, la femme aurait déclaré avoir reçu pour instruction de faire la liaison entre deux groupes qui préparaient l’assassinat du cheikh Hassan Nasrallah, le chef du Hezbollah, à l’aide de poison ou d’explosifs.


Articles des brèves

Mots-clés

Accueil