Le facteur Cheval de la révolution

Gilles William Goldnadel
 (d’après ma chronique sur Radio J)

vendredi 12 février 2010, par Desinfos

Serions-nous au début du déclin de Besancenot et de ses amis ? Notre homme a récemment reçu la juste volée de bois vert qu’il méritait depuis longtemps pour avoir voulu soutenir sans rire qu’on pouvait à la fois être voilée et féministe. « Ni Pute ni Soumise » s’est mêlée au concert tonitruant de protestations qui a quelque peu rabattu le toupet de celui qui ne sera peut-être plus longtemps le chouchou de médias jusqu’ici complaisants


Il convient d’ajouter que la militante révolutionnaire et voilée a été dument sélectionnée par les instances du Nouveau Parti Anticapitaliste non seulement en dépit de sa bigoterie affichée mais encore et surtout en raison d’un palestinisme particulièrement radical.

Ne nous faisons pas d’illusions, si le parti trotskiste a fait ce choix, c’est qu’il est résolument dans une stratégie guesdiste au sens où les amis de Jules Guesde, pendant l’affaire Dreyfus, n’avaient pas voulu désespérer un ouvriérisme peu porté sur le philosémitisme pour les beaux yeux d’un capitaine, fut-il innocent.

Mutatis mutandis, le camarade gendre de Krivine envisage avec concupiscence les gros bataillons d’un lumpen prolétariat qu’il n’a pas dédaigné dans des manifestations colorées de jaunes et verts étendards du Hamas et du Hezbollah, et tant pis si de temps à autres quelques « mort aux juifs » ont pu se faire entendre ici ou là. Il y a bien longtemps que notre Olivier international n’a pas pratiqué publiquement les dénégations lacrymales dont il avait le secret.

On observera que si notre préposé aux postes et à la révolution ne craint pas de prendre tous les risques en matière de judéophobie, il est beaucoup plus précautionneux en d’autres circonstances puisqu’il a déclaré être opposé à toute loi contre la burqa pour ne pas stigmatiser l’Islam…

Enfin, et comme si cela ne suffisait pas, Madame Sakina Khimoun Arnaud vient d’être condamnée pour discrimination par le Tribunal Correctionnel de Bordeaux - à la demande d’Avocats Sans Frontières - pour avoir appelé publiquement au boycott de produits israéliens…

Est-il besoin de préciser que le N.P.A., la Ligue des Droits de l’Homme et le M.R.A.P. soutenaient la contrevenante ?

Voilà des années que j’écris et que je dis que le combat contre l’islamo gauchisme et l’islamo-fascisme passe par un Kulturkampf et un combat judiciaire sans complexe dans la presse comme dans les prétoires.

Bien sûr que tout cela n’est pas gagné, mais peut-être serait-ce l’aube du début du commencement de leur impunité morale, politique… et judiciaire.


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil