Après une clôture de sécurité anti-terroriste, Israël envisage une tranchée anti-terroriste dans le Sud de la Bande de Gaza

mardi 18 mai 2004

Selon la presse israélienne, le gouvernement Sharon envisagerait de creuser à Rafah, le long de la frontière israélo-égyptienne, une énorme tranchée remplie d’eau de plusieurs kilomètres de long destinée à empêcher les Palestiniens de trafiquer des armes et des explosifs en provenance de l’Égypte au moyen de tunnels.


Selon les informations obtenues par la presse israélienne, cette tranchée de 20 mètres de profondeur et de 60 à 80 mètres de large s’étendrait sur une longueur de 15 kilomètres, le long de l’axe Philadelphi, un couloir que contrôle Israël le long de la frontière israélo-égyptienne, à l’extrême sud de la bande de Gaza.

Or, pour construire cette tranchée, l’armée israélienne projetterait de raser des maisons à Rafah conformément à la législation internationale. Le droit international reconnaît le droit et le devoir d’un Etat, de protéger ses citoyens.

Selon un schéma publié lundi par le quotidien Haaretz, la tranchée doit être creusée du littoral de la Méditerranée jusqu’au kibboutz de Kerem Shalom. Elle devrait être ensuite remplie d’eau de mer afin d’en contrôler l’accès par des ponts. De plus, la présence de la masse d’eau de mer créerait sur le sous-sol une forte pression qui empêcherait la réalisation de tunnels par des Palestiniens.

Pendant ce temps, à Berlin, la conseillère pour la sécurité nationale du président Bush, Condoleezza Rice, au terme d’une rencontre avec le premier ministre palestinien Ahmed Qoreï, a rappelé aux Palestiniens qu’ils devaient de leur côté assumer leurs responsabilités relatives à la feuille de route pour la paix, notamment en réorganisant les forces de sécurité et en arrêtant. le terrorisme

À l’Union européenne, les ministres des Affaires étrangères ont appelé lundi Israël à cesser « immédiatement » les démolitions de maisons palestiniennes à Rafah, qualifiant cette entreprise de l’armée israélienne de « disproportionnée », selon les « conclusions » de la réunion ministérielle à Bruxelles qui semble avoir une notion de la sécurité pour le moins disproportionnée dans le mauvais sens.

Le Ministre des Affaires Etrangères Shalom a fermement dénoncé "l'hypocrisie" de l'Union Européenne

Selon des sources médicales palestiniennes, trois Palestiniens ont été tués et huit autres blessés, mardi matin, par des tirs d’hélicoptères israéliens contre le camp de réfugiés de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza.

Un peu plus tôt, un Palestinien a été tué alors qu’il tentait de poser une bombe à Rafah, selon les services de sécurité palestiniens. Deux autres Palestiniens ont été blessés par l’explosion.


La revue des infos

Mots-clés

Accueil