Powell demande aux Palestiniens de « saisir l’occasion » du retrait israélien de Gaza

samedi 15 mai 2004


Le secrétaire d’Etat américain Colin Powell a demandé samedi au Premier ministre palestinien Ahmed Qoreï de « saisir l’occasion » que représente le projet israélien de retrait de la bande de Gaza, comme une première étape vers la possible création d’un Etat palestinien l’an prochain.

Lors d’une rencontre de 40 minutes à l’aéroport d’Amman, la capitale jordanienne, le chef de la diplomatie américaine a rappelé à son interlocuteur palestinien que le temps pressait pour que puisse voir le jour en 2005 l’Etat palestinien que le président George W. Bush a appelé de ses voeux.

Je crois que personne ne peut prédire » si ce calendrier pourra être respecté, a prévenu M. Powell, venu en Jordanie pour participer à un forum économique mondial dans la station balnéaire de Chouneh-Sud, sur la mer Morte.
En réponse, M. Qoreï a expliqué que les Palestiniens attendaient de savoir ce que contenait exactement le nouveau projet du Premier ministre israélien Ariel Sharon après le rejet de son premier plan de retrait lors d’un référendum organisé parmi les électeurs de son propre parti, le Likoud (droite).

 »Nous attendons de voir ce qu’est ce plan et d’en connaître les détails », a expliqué le chef du gouvernement palestinien à l’issue de sa rencontre avec M. Powell.
M. Qoreï a qualifié ses discussions avec le secrétaire d’Etat américain de « très, très constructives ». Paraissant plus optimiste que M. Powell sur la perspective d’un Etat palestinien dès l’année prochaine, le Premier ministre palestinien a déclaré : « nous avons le temps de finir les négociations et d’avoir un Etat d’ici 2005 ».

M. Powell s’est ensuite rendu à Chouneh-Sud où il a demandé à la cinquantaine de pays participant au forum, dont Israël, de soutenir le processus de paix au Proche-Orient. « C’est une occasion que nous devrions tous saisir », a-t-il déclaré.


La revue des infos

Mots-clés

Accueil