Comment l’Iran a enterré ses sites atomiques

Le Figaro

jeudi 7 janvier 2010, par Desinfos

Voir en ligne : Lire la suite de l’article directement sur www.lefigaro.fr

Téhéran a construit des tunnels pour dissimuler et protéger son programme nucléaire d’attaques aériennes. Le 25 octobre 2009, lorsque les inspecteurs de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) parviennent sur le site nucléaire iranien de Fordo, dont l’existence avait été dévoilée un mois auparavant, ils découvrent, effarés, des infrastructures sommaires, à moitié enterrées dans la montagne, truffées de batteries de missiles et de nids de mitrailleuses, défendues par des unités peu avenantes de gardiens de la révolution. Drôle d’ambiance pour un site industriel en plein désert, inachevé et censé faire partie d’un programme nucléaire purement civil.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil