Décès de Renée Lebas

dimanche 20 décembre 2009, par Desinfos

Renée Lebas est décédée le vendredi 18 décembre 2009 à l’hôpital Michel-Ange à Paris 16ème. Elle avait 92 ans. L’enterrement aura lieu le Lundi 21 décembre à 14h30, au cimetière du Montparnasse Paris 14e.
Pour ceux qui souhaiteraient l’écouter et qui n’ont pas ou plus ses disques, une page du site deezer


Elle était l’interprète de Tire, tire l’aiguille et Mammy inspirées du folklore juif ashkénaze, et de Où es-tu mon amour, Paris Canaille, Mon ami réveille-toi, Une rose rouge, D’l’autre côté de la rue, et de nombreuses autres très belles chansons de Eddie Barclay, Eddie Marnay, Jean Dréjac, Francis Carco, Boris Vian, Léo Ferré, Michel Legrand, Francis Lemarque, Pierre Delanoé, Charles Aznavour ….

Elle fut probablement la première chanteuse à aborder avec beaucoup de pudeur le thème de la Shoah en 1956 dans une chanson signée Eddie Marnay et Emil Stern, La Fontaine endormie, en hommage « A ma petite sœur Madeleine » déportée à Auschwitz en mars 1944.

Dans les années 50, elle chantera Garde l’Espérance avant qu’elle devienne la Hatikva, hymne de l’Etat d’Israël. Lors de sa création en 1981, Radio J (94,8MHZ) en avait fait son générique d’ouverture d’antenne.

Elle avait mis un terme à sa carrière de chanteuse en 1963, à 44 ans se trouvant « trop vieille pour chanter des chansons d’amour » !

Renée Lebas s’était alors consacrée à la découverte et à la promotion d’artistes comme Serge Lama et Régine, puis à la production de films d’animation pour les enfants.

Un coffret de 3 CD d’une centaine de ses plus belles chansons avait été réédité en 2002 chez Barclay.


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil