L’accord avec l’école talmudique a été a annulée / Amir Buhbut & Roï Sharon - Maariv

Revue de la presse israélienne du service de Presse de l’ambassade de France en Israël

mardi 15 décembre 2009, par Desinfos

Décision sans précédent des services de sécurité : Pour la première fois dans l’histoire, une école talmudique sera exclue de l’accord avec Tsahal sur le programme de service militaire pour religieux. En effet, le ministre de la Défense Ehud Barak a adopté hier la recommandation du chef d’état major, ordonnant de dénouer désormais l’accord avec l’école talmudique de Har Brakha, dirigée par le rabbin Eliezer Melmaed, suite à l’appel de celui-ci aux soldats de Tsahal de désobéir aux ordres.


Plus tôt, le rabbin Eliezer Melamed a décidé de ne pas se présenter à l’audition à laquelle il avait été convoquée au cabinet du ministre de la Défense suite à ses appels extrémistes aux manifestations politiques au sein de Tsahal et à ses propos diffamatoires contre plusieurs hauts gradés.

Dans un communiqué, le cabinet de Barak a indiqué hier : « Ehud Barak considère avec beaucoup de gravité tout phénomène d’objection et n’acceptera pas toute déviation de ce qu’il considère comme une ligne rouge à ne pas franchir. Le ministre de la Défense constate que les propos et les faits du rabbin Melamed mettent en cause les fondements même de la démocratie israélienne, incitent certains de ses élèves à la contestation, aux manifestations et à porter atteinte à l’esprit de Tsahal, et n’ont pas leur place dans un Etat de droit. Il faut veiller à maintenir Tsahal en dehors du débat politique ».

Pour sa part, l’un des chefs d’une école talmudique partie prenante à l’accord avec Tsahal, le rabbin David Stav, a exprimé ses « regrets pour cette décision, qui est douteuse et a été prise dans un mauvais esprit. Quelqu’un s’est fixé un but et a agi de manière à l’atteindre ».

Le rabbin Stav a estimé que de nombreux jeunes sionistes-religieux risquent désormais de reporter leur service militaire jusqu’à nouvel ordre, voire de ne pas s’enrôler du tout dans l’armée.


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil