Communiqué du Bureau national de Vigilance contre l’ Antisémitisme

dimanche 2 mai 2004


Le Bureau National de Vigilance contre l’Antisémitisme, qui recense depuis 3 ans les actes antisémites commis sur notre territoire, condamne avec force la profanation de 127 tombes dans le cimetière juif de HERLISHEIM-HASTAT dans le Haut Rhin
Nos saluons les marques de sympathie exprimées à la communauté juive d’Alsace, par le Président de La République, le Premier Ministre, le Ministre de l’Intérieur, la Ministre des droits des victimes, et celles émanant des élus locaux.

Les antijuifs, extrémistes de tous bords sont des lâches qui s’attaquent à des morts, leurs sépultures la mémoire. Cette profanation ignoble, soulève l’indignation générale. Cette indignation doit s’exprimer avec autant de force, quelque soit l’origine des auteurs, et particulièrement lorsque les agressions atteignent aussi les vivants, des enfants des écoles juives, comme ce fut le cas encore le jeudi 22 avril et le jeudi 26 avril en Seine St Denis.

- Jeudi 22 avril à 15 h 30 trois jeunes musulmanes d’origine africaine appartenant à une association de BONDY insultent et frappent 4 jeunes élèves d’une écoles juive, en cours de sport, au Stade Leo Lagrange de PAVILLONS SOUS BOIS. Les 2 filles juives blessées déposent plainte

Le service de police et l’inspection académique ont été « avisés » par nos soins.

La situation qui persiste nous inquiète et nous rend pessimistes, car en dépit des mesures répressives prises par le Gouvernement, nous constatons que les faits continuent et que les antisémites bravent l’autorité de l’Etat..

Nous demandons à ces autorités aux services de police notamment de tout mettre en œuvre pour mettre un terme à cette calamité en prenant des mesures préventives et répressives plus efficaces, afin de mettre hors d’état de nuire, ceux qui déshonorent notre pays et mettent en danger la communauté juive partie intégrante de la communauté nationale.

Le Président Sammy GHOZLAN


Articles des brèves

Mots-clés

Accueil