La Turquie rassure : « Ne tirez pas de conclusions du report de l’exercice » / Itamar Eichner – Yediot Aharonot

Revue de la presse israélienne du service de Presse de l’ambassade de France en Israël

mardi 13 octobre 2009, par Desinfos

Pendant qu’en Israël on tentait hier de calmer le jeu face à la Turquie, les Turcs, eux, oscillaient entre messages acerbes et conciliants sur les raisons qui les ont poussés à annuler la participation de l’armée de l’air israélienne à un exercice international.


Dans une interview à la chaîne CNN, le ministre turc des Affaires étrangères, Ahmet Davutoglu, a confirmé hier que la situation à Gaza était à l’origine de l’annulation de l’exercice. « Dans la situation actuelle, il est clair que nous critiquons l’attitude d’Israël. Nous espérons que la situation à Gaza s’améliorera, que le canal diplomatique soit relancé et qu’une nouvelle atmosphère se crée dans les relations turco-israéliennes ».

Dans un communiqué officiel, le ministère des Affaires étrangères d’Ankara a cependant fait savoir qu’il ne serait « pas juste de tirer des conclusions politiques du report des exercices ». En coulisses, les Turcs ont adressé des messages d’apaisement. L’ambassadeur d’Israël en Turquie, Gaby Lévy, a rencontré de hauts responsables du ministère turc des Affaires étrangères et l’attaché militaire israélien à Ankara a rencontré de hauts responsables de l’armée. Dans les deux cas, le message adressé à Israël était : Ne vous inquiétez pas, considérez cela comme un report et non une annulation.

Le ministre de la Défense, Ehud Barak, a déclaré hier : « Malgré tous les hauts et les bas, la Turquie demeure un acteur central dans notre région. Il n’y a pas lieu de faire des déclarations à l’emporte-pièce la concernant ».


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil