Le Monde et la vengeance palestinienne

par Alain Rajchman

mardi 20 avril 2004

Il est symptomatique que le journal Le Monde accorde une place aussi marquée dans son édition datée du 20 avril aux « appels à la vengeance qui résonnent en Cisjordanie » après l’élimination du Dr. Rantissi.


La technique de la reprise de dépêches d’agences (AFP, Reuters) comportant de nombreuses citations permet au journal de livrer une information tendancieuse sans avoir à signer l’article.

Cette technique avait été mise à jour en d’autres temps par Michel Bassi, ancien journaliste du Monde. Ainsi, la rédaction peut-elle à loisir donner du « Sharon, prépare les linceuls, la riposte des Qassam arrive ».

Lesdites Brigades ont juré de venger « au centuple le sang de Rantissi et de -son prédécesseur, Ahmed- Yassine ». « La vengeance arrive et il faut du temps pour la préparer », indique un communiqué des Brigades, qui promettent « un tremblement de terre à l’Etat sioniste ».

Appelant à l’unité des Palestiniens, Ahmed Jibril, qui vit à Damas, les exhorte à la « guerre ouverte contre l’ennemi américano-sioniste et les Arabes qui s’alignent sur ses positions ».

Un haut responsable du mouvement radical Djihad islamique a affirmé, samedi, que l’assassinat était « le fruit » de la rencontre Sharon-Bush.

La vengeance palestinienne est donc soigneusement relayée, voire anticipée pour justifier les prochaines horreurs palestiniennes. La connivence meurtrière des deux monstres « Sharon-Bush » est rapportée comme une évidence que la rédaction ne cherche absolument pas à nuancer.

Rien, bien entendu, n’est dit sur les déclarations indiquant que de nouveaux leaders, plus pragmatiques, devraient émerger pour amorcer un dialogue plus constructif sur les conditions du désengagement israélien et la création d’un Etat indépendant.

La haine contre Israël est ainsi entretenue et relayée. Desinfos.com regrette, qu’une nouvelle fois, Le Monde serve de courroie de transmission à la violence des mots de ceux qui cherchent à perpétrer des attentats avec des poches de sang contaminés par le virus du SIDA contre la population juive d’Israël (cette information a fait l’objet d’un simple entrefilet dans Le Monde du 16 avril).


La revue des infos

Mots-clés

Accueil