Un quotidien gouvernemental égyptien : la prudence de la communauté internationale envoie un mauvais message au régime iranien

MEMRI Middle East Media Research Institute

lundi 29 juin 2009, par Desinfos

Un éditorial du 18 juin 2009 paru dans le quotidien gouvernemental égyptien Al-Ahram critique la position timorée de la communauté internationale face à la situation en Iran. Selon l´éditorial, cette prudence donne au régime iranien le sentiment que la communauté internationale fermera les yeux sur les mesures prises contre les manifestants afin de ne pas influer négativement sur les négociations nucléaires.


Ci-dessous une traduction de l´éditorial :

"Les événements se sont succédés en Iran depuis l´annonce que le candidat fondamentaliste Ahmadinejad avait été élu pour un second mandat lors des élections présidentielles. Entre les manifestations de masse [des réformistes] contre la fraude électorale et les contre-manifestations accusant les réformistes d´allégeance envers l´Occident, la communauté internationale ne sait quelle position adopter face à cet épanchement démocratique dans un pays qui se trouve sur le point d´acquérir la capacité nucléaire, perspective que tous les pays, au niveau international aussi bien que régional, considèrent comme malvenue.

La prudence qui caractérise la position des principaux acteurs internationaux face aux abus intervenus dans les rues d´Iran, y compris l´assassinat [de manifestants], envoie peut-être un mauvais message au pouvoir : le fort désir de parvenir à une solution politique de la crise nucléaire iranienne et d´éviter une confrontation avec les autorités iraniennes serait un objectif dépassant toutes les autres considérations – y compris l´endossement des principes internationaux et des droits de l´Homme, et la demande faite au gouvernement [iranien] de mettre fin à la violence et aux effusions de sang et de prêter l´oreille aux opinions de l´opposition iranienne. [Cette opposition] a exprimé son refus du résultat des élections et son opposition à un second mandat de l´actuel président, notamment pour des raisons intérieures, dont l´échec de la politique éc onomique [d´Ahmadinejad]." (1)

-----------------------

(1) Al-Ahram (Egypte), 18 juin 2009


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil