Deux ans après son coup de force, le Hamas règne sans partage. Témoignages.

Karim Lebhour - Publié par 24 heures

lundi 15 juin 2009, par Desinfos

Voir en ligne : Lire la suite de l’article directement sur 24heures.ch

Lorsqu’il a abandonné son poste au quartier général de la Garde nationale de Gaza, pris sous le feu du Hamas le 14 juin 2007, Ali Saïd pensait que le coup de force islamiste serait une parenthèse de « deux ou trois mois au plus ». Deux ans plus tard, ce militaire d’une trentaine d’années passe le plus clair de son temps à ronger son frein chez lui, sans grand espoir de retrouver bientôt son uniforme.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil