le Premier Ministre Sharon : Après la construction de la clôture de sécurité anti-terroriste, nous expulserons les Palestiniens illégalement en Israël

Par Aluf Benn, Correspondant d’Haaretz

vendredi 2 avril 2004

Le Premier Ministre Ariel Sharon a affirmé jeudi qu’une fois que la clôture de sécurité anti-terroriste sera achevée, le gouvernement agira vigoureusement pour expulser des Palestiniens vivant illégalement dans des communautés arabes israéliennes.


Dans une interview à Haaretz pour Pessah qui doit être publiée complètement lundi, Sharon a annoncé qu’il y a des dizaines de milliers de Palestiniens illégaux dans le pays.

« Nous avons un problème difficile avec l’accomplissement de leur désir de retour en s’infiltrant dans les villes arabes et les villages en Israël, »a déclaré Sharon.

« Maintenant c’est un problème très difficile à cause de l’absence d’une barrière. La minute où la barrière sera fermée, l’activité pour les renvoyer sera beaucoup plus vigoureuse et leur capacité de retour sera graduellement réduite. Maintenant, quand ils sont trouvés [et expulsés], ils reviennent. »

Il a parlé dans l’interview de son désir d’effectuer le plan de désengagement et se retirer de la Bande de Gaza et quatre implantations dans la Rive Occidentale du nord.

Il estime que le terrorisme ne cessera pas après l’évacuation, mais il y a des espoirs qu’il diminuera. La guerre d’Israël contre le terrorisme continuera et s’intensifiera en effet après le retrait, selon le Premier Ministre
.
Interrogé, si Yasser Arafat et le Chef du Hezbollah Hassan Nasrallah sont les cibles pour l’élimination, Sharon ont affirmé, « je suggérerais que n’importe lequel d’entre eux ne se sente pas à l’abri ... Quiconque tue un Juif ou nuit à un citoyen israélien, ou envoie aux gens pour tuer des Juifs, est un homme marqué. »

L’élimination de la semaine dernière du chef terroriste du Hamas Ahmed Yassin, le Chef d’Etat-Major de la Défense d’Israël Moshe Ya’alon a montré à Arafat et au chef du Hezbollah Scheik Ahmed Nasrallah « qu’ils doivent comprend que cela s’approche d’eux. »

Sharon a aussi dit qu’il a « sa pleine confiance » dans le Procureur Général Menachem Mazuz. Sharon a dit : « mes mains sont propres. Je crois en mon innocence complète et je crois il n’y aura pas d’acte d’accusation. »


La revue des infos

Mots-clés

Accueil